TP8 pollinisation et dispersion

B. La reproduction sexuée des plantes à fleurs (1h)

Lecture du texte du CNRS

1 – La dispersion du pollen et la coévolution  

Avant la séance:

  1. Diapo 1,2 et 3 du pdf
  2. Visualiser la video avec Teachem et compléter la figure du doc 1 + aide avec la diapo 4
  3. Comprendre l’autopollinisation : Compléter le doc.2
  4. Comprendre l’auto-incompatibilité : Compléter le doc.3
  5. – Réviser les notions de 6eme avec ce logiciel FleurOFruit (activité 1 et 2) avec sa fiche à compléter (autocorrection avec Éducation et numérique)

2 – De l’ovule à la graine, de la fleur au fruit

Pendant la séance:

  • Couper une pomme devant les élèves
  • Compléter le schéma suivant

fleur et fruit pomme à trou

Exercice en classe entière : co-evolution figuier-animaux et sa correction

3 – La dissémination des graines et la coévolution

Bilan : compléter le cycle de reproduction d’une angiosperme en s’aidant du cycle suivant du Petit Pois :

cycle de vie petit poisAprès la séance

Pour aller plus loin:

Se reproduire en étant fixé : extrait de « La force cachée des plantes » de 26’14 » à 34’57 »

Se disperser en étant fixé : extrait de « La force cachée des plantes » de 34’57 » à 42’45 »


Savoir

Dans une majorité de cas, la pollinisation repose sur une collaboration entre plante et pollinisateur en relation avec la structure florale;le vent peut aussi transporter le pollen. À l’issue de la fécondation, la fleur qui porte des ovules se transforme en un fruit qui renferme des graines. La graine contient l’embryon d’une future plante qu’elle protège (enveloppe résistante) et nourrit à la germination en utilisant des molécules de réserve préalablement accumulées.La dispersion des graines est une étape de mobilité dans la reproduction de la plante. Elle repose sur un mutualisme animal disperseur/plante et sur des agents physiques (vent, eau) ou des dispositifs spécifiques à la plante.

Savoir faire

  • Mettre en œuvre un protocole de sciences participatives sur les relations plantes/pollinisateurs.
  • Mettre en évidence les réserves de la graine et interpréter des expériences historiques sur la germination montrant la mobilisation des réserves de la graine.
  • Mettre en évidence les relations entre une plante et un animal disséminateur de graines.

 

%d blogueurs aiment cette page :