Le grand oral

Épreuve en juin : Épreuve orale

Durée : 20 minutes Préparation : 20 minutes Notée sur 20 points Coefficient : 10

Utiliser les connaissances liées aux spécialités pour créer une argumentation et montrer en quoi elles sont essentielles pour le projet de poursuite d’études et même pour le projet professionnel.

 Élaboration et préparation :
  • de 2 questions portant sur les deux enseignements de spécialité soit pris isolément, soit abordés de manière transversale (elles mettent en lumière un des grands enjeux du ou des programmes de ces enseignements, et elles sont adossées à tout ou partie du programme du cycle terminal)
  • avec ses professeurs et, s’il le souhaite, avec d’autres élèves.
  1. Format et déroulement de l'épreuve

    Premier temps : présentation d’une question (5 minutes) debout

Présentation au jury deux questions.

Les questions sont transmises au jury, par le candidat, sur une feuille signée par les professeurs des enseignements de spécialité du candidat et portant le cachet de son établissement d’origine.

Le jury choisit une des deux questions.

20 minutes de préparation pour mettre en ordre ses idées et réaliser, s’il le souhaite, un support qu’il remettra au jury sur une feuille qui lui est fournie. (Ce support ne fait pas l’objet d’une évaluation).

L’exposé du candidat se fait sans note.

Expliquer pourquoi avoir choisi de préparer cette question pendant sa formation, puis la développer et y répondre.

Évaluation des capacités argumentatives et des qualités oratoires du candidat.

Deuxième temps : échange avec le candidat (10 minutes) debout ou assis

Interrogation pour amener le candidat à préciser et à approfondir sa pensée.

⇒interrogation possible sur toute partie du programme du cycle terminal de ses enseignements de spécialité

Évaluation de la solidité des connaissances et des capacités argumentatives du candidat.

Troisième temps : échange sur le projet d’orientation du candidat (5 minutes) debout ou assis

Expliquer en quoi la question traitée éclaire le projet de poursuite d’études, voire le projet professionnel. Exposer les différentes étapes de la maturation du projet (rencontres, engagements, stages, mobilité internationale, intérêt pour les enseignements communs, choix de ses spécialités, etc.) et la manière dont le candidat souhaite le mener après le baccalauréat.

Évaluation de la capacité du candidat à conduire et exprimer une réflexion personnelle témoignant de sa curiosité intellectuelle et de son aptitude à exprimer ses motivations.

Remarque : Si la question traitée concerne l’enseignement de spécialité langues, littératures et cultures étrangères et régionales, chacun des deux premiers temps de l’épreuve orale terminale peut se dérouler, en partie, dans la langue vivante concernée par l’enseignement de spécialité, selon le choix du candidat.


Lien vers le Le-Grand-oral

%d blogueurs aiment cette page :