Écrit du bac

Baccalauréat S-SVT (BO)
Épreuve écrite de Sciences de la Vie et de la Terre

Épreuves en mars : Coefficient : 16

Notée sur 20 points

Les parties suivantes du programme de terminale ne pourront pas faire l’objet d’une évaluation lors de cette épreuve terminale :

Dans la thématique la Terre, la vie et l’organisation du vivant :

  • la partie « D’autres mécanismes contribuent à la diversité́ du vivant ». Dans la thématique Enjeux planétaires contemporains :
  • la partie « La domestication des plantes » ;
  • la partie « Comprendre les conséquences du réchauffement climatique et les possibilités d’actions ». Dans la thématique Corps humain et santé :
  • la partie « L’organisme débordé́ dans ses capacités d’adaptation ».

 

Première partie : épreuve écrite de sciences de la vie et de la Terre

Durée : 3 heures 30                 Notée sur 15 points

Cette épreuve a pour objectif de valider la maîtrise des connaissances et compétences acquises dans le cadre du programme du cycle terminal.

L’épreuve est constituée de deux exercices.

Exercice 1 : Synthèse argumentée répondant à la question scientifique posée. (6 ou 7 points)

But : évaluer la capacité du candidat à :

  • mobiliser des connaissances, à les organiser et à les exposer avec la syntaxe, le vocabulaire scientifique et tout mode de communication scientifique approprié.

⇒ appuyer son exposé et argumenter ses propos à partir d’expériences, d’observations, d’exemples éventuellement issus du ou des documents proposés dans le sujet.

Critères de référence (et descripteurs du niveau de maîtrise attendu dans la cadre des attendus des programmes de SVT)

  • Exactitude des connaissances dans les champs disciplinaires concernés (sciences de la vie et/ou sciences de la Terre) 
  • Complétude des éléments nécessaires pour traiter le sujet (connaissances, principe ou exemples d’expériences, observations, situations concrètes… issus ou non du ou des documents) ;
  • Cohérence de l’organisation du propos par rapport au questionnement posé.
  • Qualité de la communication (vocabulaire scientifique, clarté des schémas s’il y a lieu…).

Rq : questionnement peut être accompagné d’un ou plusieurs documents.

Exercice 2 : Commentaire argumenté pour résoudre un problème posé. (8 ou 9 points)

But : évaluer la capacité du candidat à :

  • pratiquer une démarche scientifique, à partir de l’exploitation d’un ensemble de documents et en mobilisant ses connaissances.

⇒ choisir une démarche de résolution du problème posé et à l’exposer ; analyser les documents fournis et intégrer leur analyse ; structurer et rédiger correctement son raisonnement.

Critères de référence (et descripteurs du niveau de maîtrise attendu dans la cadre des attendus des programmes de SVT) :

  • Qualité́ de la démarche de résolution (adéquation de la démarche avec le problème posé)
  • Qualité́ de la rédaction de la démarche de résolution
  • Pertinence des éléments prélevés dans les documents pour résoudre le problème scientifique
  • Complétude et pertinence des connaissances nécessaires pour traiter le problème de manière complète, en sus des données issues des documents
  • Mise en relation pertinente des données prélevées et des connaissances avec le problème à résoudre (confrontation pertinente des données et des connaissances pour résoudre le problème)
  • Présence et justesse de la conclusion apportant une réponse correcte au problème posé.

 

 

1-Synthèse
Mise en œuvre scientifique cohérente et apparente :

– Introduction : -Définitions des termes du sujet et/ou généralités
-Problématique « Comment expliquer………… ? »
-Plan « Au cours de cet exposé nous verrons dans une première partie …….. »

– Organisation construite : exposé construit (enchaînements logiques rigoureux), argumenté (notions explicitées par des éléments scientifiques), rigoureux, répondant à la question posée en mobilisant des connaissances.
Les descriptions de phénomènes peuvent amener une justification par des expérimentations ou des observations.

  • Conclusion : qui contient l’idée essentielle du devoir ET qui répond à la problématique.

– Intégration de schémas complémentaires du texte, apportant synthèse ou précisions (Schémas obligatoires si demandés dans le sujet, sinon facultatifs).

panneau attention CONSEILS :
-Attention aux verbes du sujet Ex : « vous devrez » = Obligation ; « vous pourrez » = suggestion
-Lire le sujet, et tout de suite écrire des mots ou des idées sur le brouillon. Relire le sujet et compléter le brouillon.
-Si l’énoncer donne le plan et/ou la problématique, ne rien changer
-Écrire clairement le plan dans la synthèse
I- Titre 1
II- Titre 2
III- Titre 3
IV- ………
-Indiquer clairement le mot « CONCLUSION »
-Réécrire la problématique en début de conclusion

2- Éléments scientifiques suffisants
Ils devront être suffisants (doivent contenir l’idée essentielle + un certain nombre d’éléments de correction), pertinents, utilisés à bon escient et en accord avec le sujet.

3-Qualité de la rédaction et/ou de la schématisation
Indicateurs :
– correction orthographique, grammaticale…
– structuration avec des connecteurs : comme, alors, donc, en effet, néanmoins, par ailleurs, etc.
– organisation du texte : une idée par paragraphes
– schémas clairs, grands, légendés, titrés
– propreté

Pendant l’année, ce type d’exercice donne lieu à l’évaluation de certaines compétences du livret scolaire (cliquer sur l’image ci-dessus pour voir comment sont évaluées ces compétences, page 1).

Qualité de la démarche de résolution (adéquation de la démarche avec le problème posé)

La démarche est laissée libre à l’élève (il y a plusieurs démarches possibles), elle est courte et ciblée (elle va à l’essentiel). Elle répond seulement à la problématique avec les arguments clefs.

  • Pas forcément d’introduction à faire, mais commencer en énonçant clairement la problématique (donnée dans le sujet ou à trouver).
  • Les éléments scientifiques issus des documents et des connaissances doivent être suffisants (sinon la démarche ne peut pas être cohérente bien évidemment…) et les schémas bien intégrés.
  • Mise en relation des informations :
    Il faut saisir une ou des données utiles dans un document, les mettre en relation avec une ou des données utiles d’un autre document et/ou des connaissances et en déduire (=conclusion partielle) l’argument 1.
    On refait la même chose pour en déduire l’argument 2, etc.
    Chaque argument permet de répondre partiellement à la problématique.
    Chaque document comporte au moins un élément scientifique utile, mais il faut faire attention aux distracteurs, c’est-à-dire des données des documents qui ne sont pas à utiliser car n’ont pas de rapport avec la problématique.
    Le texte doit être structuré par des connecteurs (comme, par ailleurs, par contre, etc.) car il faut mettre en relation les informations.

– Conclure à la fin en résumant ce que chaque élément scientifique a apporté à la résolution de la problématique, sans oublier l’idée essentielle

 

panneau attention CONSEILS :
– Si on vous demande de rédiger dans un style bien précis, par exemple un article de presse, essayez de jouer le jeu sans en faire trop… Le but est de voir si vous arrivez à faire un raisonnement scientifique tout en contextualisant, pas de perdre un temps fou à écrire un vrai article au détriment du reste de votre copie…
– Il n’y a pas d’obligation de citer les documents dans le texte, mais je vous le conseille vivement pour plus de clarté.
– La démarche est concise, l’esprit est davantage « mathématique », alors éviter les romans-fleuves…

CONSEILS EN VRAC :

– Ne pas utiliser d’abréviations (à part celles utilisées couramment comme ADN, ATP, T°, le sigle de cellule, etc.)
– Ne pas écrire au crayon à papier sauf dans un schéma, un dessin ou un graphique.
– Ne pas réécrire les sujets (= perte de temps)
– Attention au hors sujet qui peut être pénalisant et qui fait perdre du temps
– Dès que vous faites un schéma, tableau, graphique, etc n’oubliez pas LE TITRE (commençant par le type de représentation et indiquant PRECISEMENT de quoi il s’agit.

– Ne pas oublier l’échelle et la légende sur vos schémas quand cela est nécessaire!
– Si vous manquez de temps, ne présentez pas les documents (« le doc 1 est un graphique représentant… »), et passez directement à l’observation du document
– Si vous n’avez plus que quelques minutes pour finir et encore beaucoup de choses à écrire, écrivez en style télégraphique avec les mots clés (ça rapporte plus de points que de ne pas finir…)
– Séparer physiquement ou changer de page entre chaque partie (les professeurs corrigent souvent par partie)
– Ne JAMAIS laisser d’espace vide en bas de page si vous continuez sur la page suivante OU indiquer clairement par une flèche voyante que votre exposé continue sur la page suivante
– Numéroter TOUTES les pages comme ceci : « numéro de cette page/nombre total de pages »
– Garder 10 minutes de relecture pour vérifier l’orthographe, compléter, réécrire, etc.

– Penser à amener des choses à grignoter et à boire. Faites vous plaisir, ça va un peu vous réconforter de manger des choses que vous aimez.
– A éviter : Nourriture riche en graisse, sucreries fondantes, boissons colorées (risques de taches)
– Penser aux autres : Ne pas prendre de nourriture bruyante
– Prendre sa calculatrice, et des piles de rechange
– Penser aux boules Quies pour plus de concentration (en cire, en silicone ou en mousse). Mais à essayer avant le jour J…
– Si vous voulez prendre une petite pause au milieu de l’épreuve pour éviter le stress, la fatigue, ou le manque de concentration, deux solutions : fermer les yeux, croiser les bras sur la table et poser sa tête dessus OU aller aux toilettes (seule sortie autorisée).
– Si vous oubliez votre convocation, ne rentrez pas chez vous. Pendant l’épreuve soit un professeur qui vous connaît vous identifiera, soit quelqu’un amènera la convocation au lycée en cours d’épreuve.
– Si possible, se relaxer la veille…
– Et surtout… Partez positifs !!!: « Je vais avoir le bac !!! »
BON COURAGE 😉

3 commentaires sur “Écrit du bac

  1. Bonjour ,
    Je trouve cet article très bien fait et vos remarques pertinentes . Merci pour vos conseils

  2. Ping : Révisons le Bac S SVT en 2017 – Société Géologique de France

  3. Ping : Objectif bac 2018 : ces sites Internet vont vous aider à réussir les SVT (sciences de la vie et de la terre) | Précoce, "dys" et serein

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :