TP8 Mise en évidence expérimentale de la respiration

TP 8  Mise en évidence expérimentale de la respiration

A la fin du TP j’ai compris :

  • que l’oxydation du glucose par glycolyse  permettent la production de CO2+ des composés réduits
  • que la chaine respiratoire permet la réoxydation de composés réduits et la réduction du O2 en H2O

Activité 1 Les conditions de la glycolyse

Mise en évidence de l’oxydation cytoplasmique du glucose

Matériels

  • cubes de navet ébouillantés ou non
  • bleu de méthylène
  • bain marie / 4 tubes à essai par binôme
  • glucose

Activité 2 Conditions de la consommation d’O2 et de la production du CO2 au cours de la respiration

  • une solution de glucose à 20 g.L-1
  •  une chaîne d’acquisition ExAO comportant une sonde à dioxygène et une enceinte avec dispositif d’agitation et sa fiche technique
  •  une pissette d’eau distillée, une seringue, une pipette et une propipette
  •   du papier absorbant
  •  un agitateur en verre permettant une agitation manuelle des suspensions avant prélèvement
  •  une suspension de levures de souche sauvage à 10 g.L-1 « à jeun » (48h) oxygénée au moins 24 heures avec un aérateur d’aquarium
  •  une suspension de levures de souche rho- à 10 g.L-1 « à jeun » (48h) oxygénée au moins 24 heures avec un aérateur d’aquarium

Savoir faire

  • Réaliser des expérimentations assistées par ordinateur (ExAO) : respiration cellulaire et/ou
    fermentation.
  • Localiser les réactions métaboliques nécessaires à la contraction musculaire dans une
    cellule.

Il est possible à titre exceptionnel (par exemple pour limiter le coût du matériel) de remplacer de la suspension de levures rho- par une solution de substitution : eau + lait stérilisé.

%d blogueurs aiment cette page :