TP1 Observations cellulaires

TP Observation de tissus spécialisés

Mise en situation et recherche à mener :

Si tous les êtres vivants sont constitués de cellules, certains sont unicellulaires et d’autres pluricellulaires. Chez les organismes unicellulaires, toutes les fonctions (ex : nutrition, reproduction…) sont assurées par une seule et même cellule. Mais un organisme pluricellulaire est constitué d’organes, chacun ayant une fonction spécifique au sein de l’organisme et ceci aussi bien chez les végétaux que chez les animaux. On cherche à montrer que, chez un organisme pluricellulaire, chaque fonction est réalisée par un ensemble de cellules particulières se distinguant des autres par leur structure (forme, organite particulier).

Objectifs principaux et production attendue :   

→ Compléter le tableau qui met en relation chaque fonction avec un organe, un tissu, une ou des cellules et une ou des molécules. Vous y ferez apparaître les caractéristiques spécifiques des cellules évoquées. Le dessin d’observation représentera une cellule de votre choix. Rédiger un texte d’une dizaine de lignes décrivant les relations qui existent entre les caractéristiques des différentes cellules de la peau et leur fonction.

→ Compléter un bilan à trous répondant au problème, à l’aide de vos observations et du vocabulaire fourni.

Critères d’évaluation : Pratiquer des langages et la capacité associée: Communiquer dans un langage scientifiquement approprié, le dessin d’observation (ou photo prise).

ATELIER 1

Matériel : Lames, lamelles, eau distillée, élodées et microscope. Lame de coupe transversale de feuille.

Document annexe : photographies d’une cellule végétale chlorophyllienne et d’une cellule végétale non chlorophyllienne en microscopie électronique. Coupe transversale de feuille annotée.

Fiches méthodologiques

  1. Observer  la lame de coupe transversale de feuille au microscope optique de manière à observer les différents tissus.
  2. Réaliser une préparation microscopique d’une feuille d’élodée ;
  3. Observer votre préparation au microscope optique de manière à observer une cellule ;
  4. Réaliser un schéma légendé d’une cellule végétale chlorophyllienne ; ou la prendre en photo.

Légendes attendues : paroi, membrane, cytoplasme, chloroplaste, vacuole et noyau si visible.

Dire en quoi la structure de cette cellule chlorophyllienne est spécialisée en comparant, à l’aide du document annexe, une cellule végétale chlorophyllienne et une cellule végétale non chlorophyllienne observées en microscopie électronique (microscope plus puissant que le microscope optique).

D’après vos connaissances, quel est le rôle de cette spécialisation ?

ATELIER 2  les cellules présentes au niveau de la zone pilifère des racines

Matériel : germination de lentilles, loupe binoculaire déjà réglée sur racine et zone pilifère, lame de commerce de poils absorbants, microscope, caméra et ordinateur.

Document annexe : Schéma d’une coupe transversale légendée de racine.

Fiches méthodologiques : Utiliser le microscope, utiliser la caméra.

  1. Repérer à la loupe binoculaire, la zone pilifère d’une germination de lentille ;    
  2. Observer un poil absorbant au microscope optique ;
  3. Prendre un cliché de votre observation avec la  caméra ;
  4. Redimensionner votre cliché dans Paint ;
  5. Insérer le cliché dans un document texte et légender ;

Comparer le poil absorbant et une cellule de l’assise pilifère ou du parenchyme pour en déduire en quoi cette cellule est spécialisée. D’après vos connaissances, quel est le rôle de cette spécialisation ?

ATELIER 3  les cellules nerveuses visibles dans la moelle épinière

Matériel : Lame de commerce de moelle épinière, microscope, caméra et ordinateur.

Document annexe : Photographie d’une coupe transversale de moelle épinière désignant la partie à observer et schéma d’un neurone

Fiches méthodologiques : Utiliser le microscope, utiliser la caméra.

  1. Observer la substance grise de la moelle épinière au microscope optique;
  2. Prendre un cliché de votre observation avec la caméra;
  3. Insérer le cliché, après retouche et légendage, dans le tableau

En quoi un neurone, d’après vos connaissances sur les cellules, est-il particulier au niveau de sa forme ?
En quoi cela représente-il une spécialisation en rapport avec son rôle ?

ATELIER 4 Les cellules de stockage

Matériel : épiderme d’oignon, tubercule de pomme de terre, microscope, caméra et ordinateur.

  1. Observer la vacuole dans les cellules d’épiderme d’oignon
  2. Couper une tranche très fine de tubercule puis la placer deux minutes dans un verre de montre contenant de l’eau iodée. Il conviendra de réaliser plusieurs coupes pour être sûr du résultat. Ce colorant -encore appelé lugol- devient bleu-violet en présence d’amidon. 
  3. Rincer à l’eau, puis monter la coupe la plus fine entre lame et lamelle.
  4. Observer les grains d’amidon. On trouve dans les cellules de pomme de terre des grains d’amidon (ou amyloplastes) de forme souvent ovoïde et qui présentent des stries de croissance concentriques.
  5. Prendre un cliché de vos observations avec la caméra;
  6. Insérer le cliché, après retouche et légendage, dans le tableau

En quoi ces observations permettent-elles de mettre en évidence le stockage dans la cellule végétale ?

ATELIER 5 (pour aller plus loin)

Matériel : Lame de commerce de intestin, rein, muscle, os, peau, testicule, microscope, caméra et ordinateur.

Mêmes consignes

Retour vers la séance 1


Source : académie Versailles

 

%d blogueurs aiment cette page :