TP3 Croissance de la plante

TP3 Croissance de la plante

Le développement d’un organisme se traduit par deux types de modification :

  • modification quantitative avec augmentation du nombre de de cellules,  la synthèse et l’organisation de nouvelles molécules : c’est la croissance.
  • modification qualitative avec une acquisition de propriétés nouvelles : c’est la différentiation.

A la fin du TP, je sais localiser les zones de croissance  au niveau des parties aériennes ou souterraines.

3 activités :

  • Mise en évidence des zones de croissance ( à préparer 1 semaine avant le TP)
  • Observation microscopique des zones de croissance.
  • Mise en évidence d’un contrôle hormonal

Matériels à votre disposition :

Après la séance


Savoir

Le développement d’une plante associe croissance (multiplication cellulaire par mitoses dans les méristèmes, suivie d’élongation cellulaire) et différenciation d’organes (tiges, feuilles, fleurs, racines) à partir de méristèmes. Ce développement conduit à une organisation modulaire en phytomères, contrôlée par des hormones végétales et influencée par les conditions de milieu.

Savoir faire

Mettre en œuvre un protocole expérimental de localisation des zones d’élongation au niveau des parties aériennes ou souterraines.

Étudier et/ou réaliser les expériences historiques sur l’action de l’auxine dans la croissance racinaire ou caulinaire.

Établir et mettre en œuvre des protocoles montrant l’influence des conditions de milieu (lumière, gravité, vent) sur le développement de la plante.

Lien vers expérience de Sachs

%d blogueurs aiment cette page :